:: Flood :: La Poubelle :: Ancien fatras Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Textes] Fleur de Sang

Invité
Invité
Mar 18 Oct - 19:05
Invité
Oh j'inaugure le Coin des Artistes c'est beau !

Avec des petits textes tournant autour d'un Comité d'enquêteurs œuvrant dans les années 1920. Nos petits Hercule Poirot et autres Miss Marple se sont spécialisés dans le surnaturel, oui rien que ça. L'histoire tourne principalement autour de Mary, notre chère Fleur Cadavre (vous vous demandez de quoi ça s'agit hein ? Patieeeence) qui est bien évidemment aidée de ses gentils petits compagnons.

___________________________


Arrivée Mouvementée







     Mary venait d'arriver dans ce Comité et il ne se passait toujours rien, personne à qui parler et à part son boulot au secrétariat elle n'avait rien à faire vu que les temps étaient plutôt calmes en ce moment.
"-J'ai bien envie de faire des rencontres là, j'veux discuter et me marrer avec quelqu'un ! Ras le bol de passer mes journées toute seule. Râla-t-elle."
     Il fallait qu'elle arrête de se plaindre, elle se mit à réfléchir à l'endroit où elle pourrait se détendre et pourquoi pas trouver des gens avec qui elle aurait la possibilité de taper un brin de causette … Les thermes. Les employés se réunissaient là bas pour décompresser de leurs aventures et de leurs journées.
Bon c'était aussi parce qu'elle avait envie d'y aller hein fallait pas se voiler la face, puis il y avait quelque chose d'étrange mais … oh elle avait déjà son maillot sur elle.
Elle se dirigea donc vers le sous sol.
     L'atmosphère était humide et empreinte de chaleur mais c'était agréable et reposant, elle cherchait du coin de l’œil une personne avec qui elle pourrait papoter mais elle était visiblement toute seule. La salle étant sûrement vide elle pouvait donc se déshabiller et se laisser glisser dans le bassin tranquillement. Elle laissa tomber sa jupe dévoilant ainsi des formes généreuses puis elle retira son haut, laissant apparaître quelques cicatrices au niveau du dos.

     Elle s'attacha les cheveux et rentra dans l'eau, la température était divine.
Mary s'immergea jusqu'au cou et ferma les yeux en soupirant de plaisir et de bonheur, franchement elle était à deux doigts de se dire que c'était le plus beau jour de sa vie.
Quand une voix se fit entendre.
"-Et bien Mrs Winters, puis-je oser vous dire que vous êtes magnifique."

     Mary sursauta légèrement, Aiden avait surgit devant elle avec une totale discrétion. Le brouillard étant un peu dense elle ne l'avait sans doute pas remarqué.  Ses yeux parcoururent le haut  de son corps, il fallait bien avouer qu'il était bien fait.
"-Oh Aiden, tu m'as fais peur. Je vois que tu t'es rincé l’œil, ravi de savoir que t'as apprécié. Répondit-elle."
     Il était heureux de la revoir, qui l'aurait cru franchement. Oui pour tout dire ils n'avaient pas tisser un lien très amical. Il s'approcha doucement de Mary … cette dernière devenu aussi rouge qu'une écrevisse.
"-C'est ton corps qui est venu se coller à ma rétine, je n'avais rien demandé moi. Rigola-t-il.
-Oh désolée, la prochaine fois je ferai plus attention à l'endroit où je me déshabille alors. Dit-elle avec un ton sarcastique.
-Ce n'était pas pour me déplaire pourtant."

     Elle leva la tête pour montrer sa fierté, elle restait pourtant très gênée elle n'avait plus l'habitude depuis cette fameuse nuit.
Il attrapa sa cheville et la tira, l'instant d'après elle était contre lui. A ce moment elle ressenti un bien immense, elle ne lui avait pas raconté ce qu'elle avait vécu dans sa vie passé quand ils s'étaient rencontré et c'était peut être stupide à dire mais malgré son côté femme indépendante, elle aimait se sentir en sécurité. Et c'était exactement cette sensation qu'elle ressentait en ce moment.
"-Et bien Mrs Winters. Il semblerait que ma présence vous perturbe."

     Elle se mit à rire, il faut dire que certaine présence masculine l'avait toujours un peu perturbé et elle n'allait pas changer avec le temps. Après tout sa première vraie relation n'avait en rien une allure de conte de fée.
L'atmosphère changea assez rapidement, l'eau était devenue un peu plus froide et l'ambiance pesante. Mary grimaça, elle sentit une forte pression sur son épaule. C'était la main d'Aiden, il l'empoignait avec force.
"-Tu me fais mal Aiden arrêtes, je rigole plus là ! Cracha-t-elle.
-Pourtant tu aimais avoir mal, tu n'avais jamais rien dit avant. Peut être avais-tu peur ? Mais de quoi avais-tu si peur, de moi ? Ricana-t-il."

     Un sourire carnassier et diabolique se dessina sur son visage. L'eau avait totalement disparue, Mary se retrouvait dans un endroit qu'elle connaissait trop bien. Se retrouvant adossée à la cheminée elle attrapa le tisonnier.
"-Toutes ses cicatrices qui ne disparaîtront jamais, c'est à moi que tu les dois. Je t'ai marqué pour l'éternité Mary.
-La ferme !"
La créature que Mary avait en fasse d'elle avait l'allure, le physique et la voix de son collègue pourtant elle était intimement convaincu que ce n'était pas lui.
"-Tu m'as déjà tué une fois Mary, qu'est ce qui t'empêches de recommencer hein !"

     Elle leva tisonnier et le fracassa d'un coup sec sur le crâne de la personne qu'elle avait en fasse d'elle. Avant de s'acharner sur son corps. Cette scène était beaucoup trop réaliste pour elle, comment pouvait-elle la revivre alors qu'elle faisait tout son possible pour l'oublier.

___________________________


     La simulation terminée Mary se réveilla aux côtés d'Aiden, elle venait de passer le test psychologique avec brio. Les adhérents au Comité devaient tous y passer, ils revivaient une scène en particulier de leur passé afin de savoir si oui ou non ils étaient aptes à affronter les dangers du monde surnaturel.
"-Et bien Mary je dois dire que tu t'es bien débrouillé, je crois que tu mérites amplement ton badge d'enquêtrice."

     Aiden lui tendit son badge avec un grand sourire, il était plutôt fier d'avoir recruté une personne aussi douée.
La jeune fille le remercia d'un mouvement de tête et se leva pour rejoindre sa chambre.
"-Une dernière question, qu'est ce que tu as vu là dedans ? Tu as l'air chamboulée. Demanda-t-il.
-Quelque chose … Bonne soirée Aiden."

___________________________


Bon c'est pas hyper bien pour le moment maiiiis j'compte bien m'améliorer !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 21 Oct - 23:02
Invité
Deuxième texte, cette fois ci sur une des premières enquêtes de Mary !

___________________________


Retour en Enfance


      L'heure était à la détente au sein du Comité, Aiden se trouvait dans la salle de repos à lire son courrier. Face à lui était assis Nick, le jeune homme aux cheveux décoiffés griffonnait sur son carnet à croquis.
"-Dis moi Nick, pourquoi quand j'envoie des lettres à des jolies filles elles ne me répondent jamais.
-Peut être parce que ta réputation a déjà fait le tour du quartier ?  Soupira-t-il fatigué.
-Mais les femmes aiment les hommes avenants et qui prennent des décisions. De vrais hommes quoi … des chevaliers !"

      Nick leva les yeux au ciel sans prêter attention aux dires d'Aiden, il fallait bien avouer que ce genres de conversations ne l’intéressait pas le moins du monde. Et puis il avait d'autres choses à penser en ce moment.
Pendant leur petite discussion ils n'avaient pas remarqué que Mary était rentrée dans la salle et avait tout entendu, un sourire moqueur aux lèvres elle s'avança vers Aiden. Poussant ses jambes afin de s'asseoir sur le canapé elle ne manqua pas de lui lancer une réflexion.
"-Arrière chevalier barbant ! Dit-elle avec une voix impérieuse."

      Cette phrase ne manqua pas de faire éclater de rire Nick qui n'avais pas perdu une miette, mais fit soupirer Aiden. Ce dernier croisa les bras et leva un sourcil, c'était lui qui avait recruté Mary et elle était l'un de leur meilleur élément mais il ne l'appréciait pas tellement. Enfin il devait bien avouer qu'il s’ennuierait vraiment si elle n'était pas là.  
Il n'eut pas le temps de lui répondre qu'Hélène pénétra en trombe des dossiers pleins les bras.
"-Votre pause est terminée. Leur dit-elle en leur tendant une photographie. Nelly Oz une étudiante a mystérieusement disparue en rentrant chez elle.
-Sûrement une fugue, soupira Aiden.
-J'en doute, c'était une élève modèle et elle a laissé toute ses affaires.  Aiden, Mary vous vous y rendez sur le champ."

___________________________


      Le lieu de la disparation n'était qu'à quelques rues du Comité, les deux collègues avaient revêtu des tenues basiques afin de passer inaperçus. Arrivant à l'endroit indiqué par le rapport d'Hélène, qui n'était autre que le devant de la maison de la jeune Nelly, ils se mirent à chercher des signes et autres indices qui pourraient les mettre sur une possible piste.
Mary fit le tour de la maison tout en restant discrète pour ne pas éveiller les soupçons, il faillait dire que leur travail n'était pas très bien perçu par la communauté. Aiden quant à lui était resté devant la demeure à éplucher la moindre parcelle, son regard se posa sur un petit objet rond qu'il n'avait pas vu la première fois. Il se pencha pour ramasser se qui semblait être un bouton.
"-Mary !"

      La rouquine n'étant pas loin elle rejoignit son collègue qui lui montra sa trouvaille. Elle le prit et l'examina sous tous les angles.
"-On dirait un bouton provenant d'une peluche.
-Quelle jeune fille normale va en cours avec son doudou. Souffla Aiden.
-Le genre Alicia ? Rigola Mary."
      Elle n'eut que pour seule réponse un regard noir, elle venait de faire l'une des plus grosses bourdes … se moquer de sa jeune protégée. Après tout elle ne connaissait encore rien de son histoire, peut être y avait-il une raison surnaturelle ou non à ce comportement plus que différent.

      Ils firent le tour du quartier pour trouver d'éventuels témoins ou bien d'autres indices, Mary s'arrêta devant l'une des maisons quand elle entendit un cri. Faisant signe à son coéquipier elle se mit à courir dans la direction du bruit, Aiden lui emboîta le pas. Arrivant dans une ruelle plutôt sombre elle s'arrêta et scruta l'endroit d'un battement de cils pour finalement apercevoir une masse sombre en face d'elle.
"-Juste là regarde. Chuchota-t-elle.
-Au vu de sa silhouette je dirai que c'est une femme."

      Aiden sortit son arme et s'avança discrètement laissant Mary derrière lui. La personne n'avait pas l'air de l'avoir entendu mais cette dernière se retourna brusquement et regarda le jeune homme avec. L'enquêteur tendit le bras et appuya sur la gâchette, faisant fuir l'animal. Mary quant à elle s'approcha de la personne qui était à terre, elle avait la peau anormalement froide.
"-Il faudra signaler ce corps à Hélène. Et bravo monsieur le chasseur la prochaine fois apprends à viser, au lieu de rester là suis la."

      Ne prêtant pas attention aux moqueries de la jeune femme se mit à sa poursuite, suivit de la rouquine. Leur course les mena devant une ancienne maison, sombre et peu accueillante elle jurait avec les autres bâtisses du quartier.
"-Partante pour une mission d'infiltration ? Rigola Aiden."
      Les rayons du soleil commençait déjà à disparaître tandis que Mary avait trouvé une ouverture derrière la maison, elle et son collègue pénétrèrent discrètement dans la demeure avant de se munir de bougies.
"-La prochaine fois on pense à prendre nos affaire. Râla son collègue."

      La faible lumière éclairait la pièce, ils se trouvaient dans ce qui semblait être une salle à manger. Les meubles étaient en piteux états, des toiles araignées parcouraient le plafond et de la poussière volait à chaque mouvement.
Ils décidèrent de se séparer afin de couvrir plus de surface, tandis que Mary alla voir l'étage Aiden resta au rez de chaussée. L'enquêtrice monta les marches en essayant de faire le moins de bruit possible et passa les différentes chambres au peigne fin. Elle ne trouva rien d'autre que de la saleté. Pourtant il restait encore une pièce à fouiller, n'étant pas armée elle devait attendre qu'Aiden la rejoigne ce qu'il fit assez rapidement.

      Il passa devant et entrouvrit doucement la porte son arme sorti, aucun mouvement ne lui fit supposer que quelqu'un était dans cette pièce. Il l'ouvrit donc entièrement, c'était une chambre d'enfant plus colorée que le reste de la maison. Des peluches jonchaient le sol et recouvraient les étagères, plus glauques les unes que les autres il y en avait de toutes sortes. S'approchant du rideau qui devait séparer la pièce en deux il le tira et recula d'un pas.
Mary s'approcha pour lui demander ce qu'il avait trouvé et eut la même réaction, elle n'avait jamais été confronté à ce genre de chose. Une table ronde trônait au centre, sur cette dernière était disposé des tasses de thés, des gâteaux et autres sucreries pourtant ce n'était pas ça qui avait repoussé les deux enquêteurs. Des jeunes femmes étaient assises autour de la table, l'une était le portrait craché de Nelly la jeune fille qui avait disparu.
      Elles avaient la peau étonnamment blanche et ne semblaient pas bouger, Mary ayant reprit ses esprits s'avança et posa le dos de sa main sur la joue de Nelly. Un frisson la parcourut.
"-On … On dirait. Sa peau est dure et froide, comme de la porcelaine. C'est exactement la même sensation que j'ai eu quand j'ai touché le cadavre dans la ruelle. Mais qu'est ce qui se passe ici.
-Je sais pas mais en tout on ne peut plus rien faire pour elles, on a plus qu'à mettre la main sur … Aiden fut couper dans sa phrase par une innocente voix.
-Mettre la main sur moi ? Siffla-t-elle. Vous pouvez toujours essayer."

      Ils faisaient face à une jeune fille en apparence normale, elle ne devait pas être âgée de plus d'une vingtaine d'années. Pourtant malgré son allure de jeune fille banale elle avait une lueur noire dans les yeux, elle avait plongé dans les ténèbres depuis pas mal de temps. L'ours en peluche qu'elle avait sous le bras n'avait plus qu'un œil, c'est ce détail qui fit tiquer Mary.
"-On ne te feras pas de mal si tu nous explique pourquoi tu as fais ça.
-Oh vous vous intéressez à la pauvre vie d'une fille comme moi. Rétorqua la jeune femme. Très bien je vous dois bien ça avant de vous faire subir le même sort. Quand je suis rentrée à l’Université tout se passait bien pour moi mais toutes mes copines m'ont laissé tomber du jour au lendemain, alors quand je suis rentrée je me suis effondrée. Puis quand j'ai vu Nelly devant chez elle j'ai été prise d'une rage noire et .... je l'ai transformé. Pouffa-t-elle.
-Transformée ? Demanda Aiden
-J'ai toujours eu ce don, eh oui je peux transformer la chair humaine en porcelaine. Bien pratique pour créer des poupées à échelle humaine, ah les poupées des êtres parfaits n'est ce pas ? Je dois avouer que vous n'êtes pas mal, je crois que je vais vous mettre dans ma collection !"

      Elle se jeta sur Mary mais fut interceptée par Aiden au dernier moment, lui ayant touché la chaussure cette dernière se transforma en porcelaine. Il fallait à tout prix éviter tout contacts avec ses mains sinon s'en était terminé. Dans la chute le jeune homme perdit son arme à feu et essaya tant bien que mal de se relever, étant plus costaud que son agresseur il arriva facilement à la maîtriser.
Cependant elle lui assena un coup de genou dans l'estomac, lui faisant perdre sa respiration. Elle se releva et tendit ses mains vers sa victime, un sourire satisfait aux lèvres.
Mary saisit le pistolet et d'une main tremblante visa la tête, une détonation se fit entendre tandis que la jeune fille s'écroula sans vie sur le parquet de la chambre.
      Cela faisait la deuxième fois qu'elle tuait et elle n'en était pas fière mais il fallait mettre un terme à cette enquête.
Elle aida Aiden à se remettre sur pieds, ce dernier passa son bras autour de ses épaules.
"-Hé bien Mary je crois que tu aura une arme attitrée à partir de maintenant."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 11 Nov - 16:12
Invité
Bon c'est un petit texte mais ces temps ci j'ai pas eu trop le temps d'écrire, je sais pas encore si je vais développer sa transformation ou si j’enchaîne direct. A voir <3.

___________________________

Enjôleuse Fleur

    Mary récemment rentrée de son enquête ne se sentait pas très bien, depuis quelques jours elle ne faisait que fixer les deux perforations qu'elle avait sur l'épaule, refusant catégoriquement d'en parler à ses collègues elle souhaiter garder cet incident secret. Pourtant ce qui semblait être une légère blessure semblait avoir des conséquences sur sa santé, beaucoup de fièvre et des douleurs un peu partout se faisaient sentir.
La rouquine se passa de l'eau sur le visage et se regarda dans le miroir. Retournant dans son lit elle ferma les yeux et pensa à ce jour.

La jeune femme avait été envoyer en mission avec Aiden et Nick, des personnes avaient été retrouver vidé de leur sang. Des trous parsemaient leur corps, les enquêteurs ont alors tout de suite pensé à une attaque de vampire, cependant une chose ne collait pas. Le nombre et la taille des perforations, ils ont donc recommencé l'enquête de zéro.  
La découverte de plusieurs indices les mena au parc de la ville, l'endroit même où ils ont subit l'attaque. Des femmes les ont entouré avant de lancer l'offensive, ces dernières avaient une apparence presque humaine et pouvaient commander aux plantes. Mary fut prise pour cible, arrivant à esquiver les nombreuses attaques elle ne put éviter les fameuses épines. A ce même moment Nick utilisa son briquet, mettant le feu à la végétation avoisinante et faisant fuir leurs assaillants. Voilà comment tout avait commencé.

    Se réveillant dans un hurlement de douleur elle se plia en deux, tout son corps lui faisait horriblement mal. Elle avait l'impression que quelqu'un était entrain de découper sa peau à coup de couteau et qu'un autre lui arrachait les cheveux.
Elle réussit à se lever et se traîna tant bien que mal jusqu'à sa commode, s'accrochant au meuble elle se réceptionna à sa coiffeuse et se regarda dans le miroir. Un cri se fit entendre, suivit de sanglots.
Les yeux écarquillés elle fixait son reflet et porta ses mains jusqu'à son visage. Sa peau avait disparu et avait laissé place à des feuilles ainsi qu'à des lianes, ses cheveux avaient prit la forme de pétales rouges et dégageaient un délicieux parfum floral. Persuadée que cette transformation venait des épines qu'elle avait reçu, une sensation lui fit bien vite oublier sa nouvelle apparence. Une sensation de faim. Elle avait besoin de quelque chose, c'était comme instinctif et naturel … Elle voulait du sang.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Look me in the eyes . [PV Fleur de Sang]
» Lullaby † et je t'offre cette fleur imprégnée de mon sang
» Fleur Weasley Delacour [Libre]
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de Traverse :: Flood :: La Poubelle :: Ancien fatras-
Sauter vers: