:: Administration :: × Dossiers d'inscriptions :: × Validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'apocalypse selon Gregorian

Invité
Invité
Mar 18 Oct - 3:23
Invité
⌈ Dieu pardonne, moi pas ⌋


T'es qui toi ?

Nom
Gummer
Prénom
Gregorian
Âge
28 ans
Nationalité
Américain
Sexe
Masculin
Orientation Sexuelle
Vers Dieu
Sang
moldus
Groupe
citoyen moldus
Profession
Pasteur
Particularité
humain
Avatar
Code:
Jesse Custer - Preacher × Gregorian Gummer






Physique

Gregorian fait plus vieux qu'il n'en a l'air, des rides d'anxiété se tracent sur son front. Brun, cheveux en bataille, un bouc naissant pas très dru, il porte toujours son col romain sur une chemise noire, tout comme un simple jean noir et des chaussures de costume sobres. Des petites pointes de métal ornent son col de chemise. Il a l'air d'avoir la peau tannée par la rude vie qu'il mène et pourtant, il a un visage rassurant, avec de grand yeux d'un bleu clair éclatant, comme illuminés.
Psychologie

Gregorian est quelque peu perturbé par les événements vécus il y a vingt ans. Il a trouvé asile dans la religion, dernier bastion contre ce monde plein d'immondice et est aujourd'hui complètement illuminé dans sa foi. Il arbore toujours un sourire radieux. Radieux? Sadique oui. Il prend un malin plaisir à torturer tout les sorciers qui seront assez bête pour tomber dans ses pièges Il se réfugiera toujours derrière son Dieu, prétextant mener une action divine de purge. Il a tout de même un vice, un léger penchant pour l'alcool et la clope.
Histoire

Gregorian est né dans une petite bourgade de Lousiane, St-Jospeh, village très pieux de la congrégation réformée, où il vécu une enfance heureuse, entouré de ses parents George et Mary Gummer. L'un était avocat, l'autre s'occupait du foyer, comme toute bonne femme qui se respecte. Cette quiétude fut malheureusement troublée par l'arrivée de ces abominations... Ce maudit jour où une troupe d'hommes et de femmes (étaient-ils vraiment humains?) vinrent dans son village, faisant craquer le ciel lui même, descendant sur Terre dans d'étranges volutes noires et malpropres... Ils firent sortir tout les habitants de leur foyers respectifs, et les alignèrent en rang dans l'église, parqué comme du bétail… Les habitants effrayés n'eurent d'autres recours que la prière. Une prière fort inutile face à ses créatures du démon, car pour sur, elles étaient envoyées de Belzébuth en personne. L'Apocalypse était-elle arrivée ? Nul autre choix que de prier pour le salut de son âme.
Pour Gregorian encore jeune, le salut de son âme lui était bien égal, il ne comprenait pas ces mots ! Il ne comprenait que ses propres sentiments, et partit se réfugier dans la sacristie, qu'il connaissait comme sa poche. Il connaissait l'existence d'une cachette, l'ancienne entrée des catacombes qui étaient aujourd'hui scellées, mais dont il restait tout de même un simple couloir de pierre, où seul lui pouvait passer.
Il attendit. Le temps parut une éternité. Jusqu'au moment où un cri fut poussé, à l'extérieur de l’église. Un grand éclair de lumière passa par les vitraux, et quelques instant après, l'église était en flamme. Une véritable rôtisserie humaine. Des hurlements déchirèrent le silence pieu de l'édifice.
Ces hurlements durèrent longtemps, beaucoup trop longtemps. En pleurs, Gregorian se boucha les oreilles, mais même cela ne l'épargna pas de cette terrible litanie funeste.
Quand ce triste chant fut fini, et que le ronronnement du feu semblait s'être apaisé, il sortit de sa cachette, pour ne trouver plus que des ruines fumantes, aussi fumantes que les corps de ses parents, que seul les sombres lambeaux de vêtements calcinés permettaient encore d'identifier.
Il resta assis là, devant les cadavres de ses parents, pendant un long moment, jusqu'à ce que les autorités dépêchées l'emmènent dans la ville d'à côté.
Il grandit alors, prit en charge par une famille d'accueil, constamment dans la fuite, tel un fugitif.
Pourquoi cette vie ? Il le savait. A cause de ces engeances infernales, ceux qui se font appeler sorciers…
Se terrant dans un souterrain « moldus » clandestin, il rencontra Lizbeth. La douce Lizbeth. Son sourire éclatant, ses cheveux blonds soyeux et son regard rieur lui fit oublier que tout ceci était arrivé. Il lui arrivait de se perdre en divagation absurde, avoir des enfants avec elle et les élever ensemble, au mépris du danger. Mais qui voudrait élever des enfants dans un tel monde ?
Toutes ces interrogations, il les chassait de son esprit aussi vite qu'elles venaient, l'amour rend aveugle par vrai ?
Mais ce bonheur n'aurait su perdurer. Un jour, des sorciers trouvèrent l'abri moldu, et ce fut alors un massacre. Un véritable bain de sang. Le peu de service de sécurité se fit rouler dessus, comme un monster truck roule sur une poule.
Il emmena Lizbeth avec la lui, la tirant par le bras, il s'enfuirent par de longs tunnels, ils crurent pouvoir échapper au pire, mais soudain, un éclat vert frappa Lizbeth, qui s'effondra derrière Gregorian. Il se retourna pour trouver le corps sans vie dans son amour. Il saisit alors le fusil qui traînait sur le sol, pauvre restant d'un équipement d'un soldat mort au combat, et il appuya sur la détente, avec un cri de rage. Il tira sur ce qui lui avait arraché le seul fragment de bonheur qui lui restait, et à cette instant, il eu la sensation étrange que quelqu'un le supportais dans son acte, et qu'une lumière apaisante se formait autour de lui.
Lâchant l'arme, qui s'écrasa violemment sur le sol, il vit la carcasse puante de ce soit-disant sorcier. Un sourire aux lèvres, il leva les yeux au ciel et tomba à genoux. Et dans un murmure il jura : « Si c'est ce que tu attend de moi Seigneur, créateur de toute chose, j'anéantirais ces créatures abjectes indigne de prétendre à ta descendance... »

Cette illumination le fit rentrer dans les ordres, il devint pasteur, c'est du moins le titre qu'il se donne. Il sillonne alors aujourd'hui le monde, à la recherche de proies à offrir en sacrifice à son Dieu, sa Bible à la main, prêchant la bonne parole, à l'aide de ses mots, et du langage de la poudre.
Pseudo
Balgaïn
Code du règlement
"Je t'ai eu mouhaha !"
Un dernier mot ?
L'IIIMMOLATOOOOOR!


@ Evlee
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 134
Date d'inscription : 16/10/2016
Localisation : Au milieu de gâteaux
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Oct - 12:46
Bienvenue à toi mon père !
Ouais pasteur toussa ... ok ok j'arrête. J'approuve la référence à The Preacher, hâte de le voir en rp :-).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 253
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 18
Localisation : Là où je pense.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Oct - 17:55

 
Validé !

 

RECRUTEMENT AU COMBAT CONTRE LES PARTISANS

Chef : Cael Flairbam

Cher Mr Gummer,
En raison de la situation actuel de notre monde, nous cherchons des citoyens, sorciers ou non, prêt à combattre les partisans de celui qui se fait appeler le seigneur des ténèbres. Suite à quelques renseignement, nous pensons que vous êtes la personne idéale pour renforcer nos rangs. Nous vous invitons donc à nous rejoindre après le lever du soleil dans les deux jours qui suivent si vous souhaitez combattre à nos côté.

Bienvenuuuue ! Woah. J'ai jamais vu une écriture pareil, ch'uis resté fasciné devant ta fiche ! Et puis, OMG ce personnage quoi. J'ai hâte de le voir à l'oeuvre ! Je te déclare donc validé ! Tu peux aller créer ta fiche de lien, faire des demandes d'rp et commencer à jouer. Amuse toi bien !

Veuillez croire, cher Mr Bummer, en l'expression de nos sentiments distingués.
PS : Vous trouverez une carte derrière le dos de cette lettre vous indiquant le chemin.

Cael Flairbam
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le PM JEA, l'homme de l'annee selon Haiti En Marche
» rapport de bataille apocalypse
» Codex Apocalypse
» Bilan de l'annee 1 de Preval II selon les medias
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de Traverse :: Administration :: × Dossiers d'inscriptions :: × Validés-
Sauter vers: