:: Administration :: × Dossiers d'inscriptions :: × Validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Terminé] Mais c'est pas la taille qui compte ♫ (Zéphyr)

avatar
Messages : 420
Date d'inscription : 13/02/2014
Localisation : Derrière votre dos. VOUS CROYEZ QUE JE VOUS AI PAS VUS AVEC VOS BOMBABOUSES ?
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Oct - 22:16
⌈ Mais c'est pas la taille qui compte ♫ ⌋


T'es qui toi ?

Nom
Blackwood
Prénom
Zéphyr
Âge
26 ans
Nationalité
Oriental (Il ne vous en dira pas plus :p)
Sexe
Masculin (Demandez au professeur de potions, il a vérifié !)
Orientation Sexuelle
LYSANDER *tousse*
Sang
(Pur, mêlé, moldus ?)Pur. Nan mais vous me prenez pour qui ?
Groupe
Personnel
Profession
(Préciser le métier ou si tu es étudiant.) Professeur de défense contre les forces du mal et directeur de la maison Serpentard
Baguette
Bois de Tremble et plume de Phénix
Particularité
(Loup-garou, animagus, fantôme,...)Aucune.
Avatar
Code:
Zeno - Akatsuki no Yona × Zéphyr Blackwood






Physique
Ce qui est sur, c'est que Zéphyr n'est pas quelqu'un du genre à peu se faire remarquer. Le dernier sorcier encore en vie après s'être moqué de sa taille est toujours en train de vomir des botrucs à Sainte Mangouste sous les yeux ébahis des chercheurs. C'est sûr que du haut de son mètre soixante il ne doit pas voir grand-chose du pays, raison pour laquelle on le retrouve souvent flottant sur son tapis volant -vous croyez qu'en Orient on aime se mettre des balais au cul? Niveau confort les tapis c'est bien mieux que les bouts de bois raides de ces foutus sorciers Anglais-.
Plutôt fin et aussi musclé qu'un hyppogriffe est herbivore, Zéphyr n'est pas du genre à faire de l'exercice, sauf peut-être s'il y a moyen de faire chier un de ces foutus sang de bourbes qui ose souiller Poudlard de sa présence -ou la nuit avec Lysander, mais ceci ne vous regarde pas~-.
Il arpente souvent le château vêtu de robes de sorcier orientales aux couleurs chaudes et voyantes, et ne se sépare jamais de son écharpe vert Serpentard, cadeau de sa moitié. Son indomptable touffe de cheveux blonds contrastant avec son teint mat est retenue par un un bandeau d'un vert plus clair, permettant de dégager suffisamment ses yeux noisette pour voir devant lui. Il marche d'un pas droit et assuré, ce qui peu parfois le rendre ridicule vu sa petite taille. Mais il n'a pas l'air d'un professeur bienveillant, ni de bonne humeur d'ailleurs. Abstenez vous de venir lui parler de votre nouvel elfe de maison ou rapeltou en cristal, il en a absolument rien à carrer.
Psychologie
Niveau caractère, c'est une autre paire de manche. Ne vous attendez pas un professeur généreux et compréhensif, et si votre sang est impur vous pourriez faire perdre des points à votre maison de part votre simple présence. Ou si vous avez oublié de tailler votre plume. Ou si vous avez mal fait votre nœud de cravate. Tout est bon pour retirer des point à un sang de bourbe, non ?
Elevé a l'Orientale comme les sangs-purs de son pays, Zéphyr a recu une très bonne éducation et une aversion peu étonnante pour les sangs-mélés. En meme temps de quels droit se croient-ils permis de suivre des cours à Poudlard alors qu'ils ne sont meme pas la moitié d'un sang-pur? Il devraient déjà être heureux d'avoir le droit de vivre ! Le seigneur sombre a vraiment des idées curieuses parfois.
Zéphyr est quelqu'un de calme en général, mais qui sait se révéler têtu, -ne vous interposez jamais dans ses scènes de ménages avec Lysander au risque de finir rapidement sous la forme de l'animal emblème de votre maison-, cynique et très sournois. Il aime autant sa tranquilité que d'emmerder les sangs impurs, mais ne prendra jamais le risque de contrarier le seigneurs sombre -il tient à ce que sa tete reste sur ses épaules quand même-.
Bien qu'il adore le soleil, il passe beaucoup de son temps aux cachots à épier les cours de Lysander, et même s'il peut l'envoyer bouler, il irait jusqu’à johannesburg pour lui ramener ses chocolats préférés, tapis et poudre de cheminette en panne.
Zéphyr adore ramener plein de babioles inutiles d'Orient, et vous ne trouverez dans son bureau ni tables ni chaises mais des tapis orientaux et poufs au  milieu d'un joyeux bazar dans lequel seul lui semble se retrouver. Il a une étrange addiction pour le thé vert a la menthe qu'il sert dans une grande bouilloire en argent -hors de question de laisser ces elfes immondes toucher a ses affaires-.
Pour finir, vous me direz que si tout le monde a ses goûts et ses addictions. Chacun d'entre nous possède une phobie, mais alors et Zéphyr ? Lui, il n'a peur de rien ! C'est le plus grand beau, magnifique, charismatique et AAAAAH PUTAIN UN OISEAU !!! Oui Zéphyr tuerai pour le cacher, mais il a peur des piafs. C'est vrai quoi, comment peut-on faire confiance a un truc qui n'a même pas de bras, sérieusement ? Heureusement que les sortilèges existent pour les éloigner. Mais les premier qui introduiront un oiseau dans sa classe -pour peu qu'ils réussissent, Zephyr n'est pas avare de sorts dans la matière-, sortiront très vite de Poudlard et pas par la porte si vous voyez ce que je veux dire. Après tout personne n'est parfait…
Histoire

Tu peux me remercier, c'est le "hasard" qui nous a réunit~
Décidément, les européens étaient tout sauf aimable. Aucun regard ironique n'épargnait le pauvre Zéphyr qui comprennait très bien que c'était de sa petite taille dont on se moquait. Et il en avait un peu marre de coller les sang-mêlés qui le regardaient de travers au plafond avec un sortilège de glue éternelle histoire de bien montrer l'exemple. Il aurait mieux fait de rester en Orient. Issus d'une ancestrale famille de sang purs presque sans histoires et squelettes dans le placard, il avait toujours obtenu ce qu'il désirait. Quelque soit le caprice soudain qui le prennait, on finissait toujours par lui céder. Après tout il était sorcier de sang pur, pourquoi est-ce qu'on devrait lui refuser quelque chose ? Fils unique élevé dans une grande famille, il avait reçu une éducation riche et vécu dans l'opulence. Il n'avait connu que l'Orient jusqu'au jour où ses pas le menèrent à une conférence participative sur les propriétés régénératives des testicules de lutins de cornouaille à Londres. Soyons honnêtes, il n'en avait absolument rien à cirer des couilles de lutins bleues, mais il s'était dit que ce serait une bonne opportunité de découvrir le ministère de la magie et faire un peu de tourisme maintenant que l'embargo sur les tapis volants était levé (c'était quand même la moindre des choses !).
Sauf qu'au lieu de la belle cité avec les magicobus rouges, la grande roue et le superbe ministère à laquelle il s'attendait, il était arrivé dans un métro crade, dégueulasse avec des déchets un peu partout. Et en plus il pleuvait comme scroutt qui pisse. Bizarement ça l'avait un peu refroidit, parce que la "destination de voyage idéale" comme disait sa mère il avait beau la chercher il avait un peu de mal à la trouver. Mais bon, c'était quand même une grande cité, et un lieu de pèlerinage très recherchés pour ceux qui vénèreaint le seigneur des ténèbres, ce grand et fabuleux mage noir qui avait réussi à vaincre le-garçon-qui-a-survécu-on-a-jamais-trop-su-comment-qui-s'est-fait-à-moitié-buter-pour-ramener-le-seigneur-noir-à-la-vie-qu'est-mort-puis-ressucité-et-ah-bah-non-en-fait-il-a-vraiment-finit-par-crever-celui-là-c'était-pas-trop-tôt-quand-même. Oui, c'est un peu long comme nom à la réflexion. Enfin c'était de l'histoire ancienne désormais. Le monde avait bien changé en 20 ans. Enfin c'était ce que lui racontait sa mère. Lui il n'en gardait que très peu de souvenirs, sauf ceux de la grande purge des moldus évidements. Un très bon souvenir~
Mais pour en revenir à nos sombrals, Zéphyr était en train de se faire chier sévère à la-dite conférence sur les couilles de lutin. Sérieusement, ça se voyait comme le nez de Voldy au milieu du visag-Ok on avait dit pas de blague sur les nez- que tout le monde n'en avait rien à foutre de l'ordre du jour. Les sorciers venus des quatres coins du mondes assister à la conférence n'étaient là que pour une chose: faire du tourisme. Alors bon, personne ne voulait abréger ce foutu exposé ? De toute façon qui est-ce que ça pouvait intéres- ah si en fait, il y en a un que ça intéressait-. Un jeune sorcier Anglais d'après son physique, qui prennait des notes -Que tout le monde pomperait probablement à la fin de la semaine de conférence pour ne pas rentrer les mains vides chez soi-. Il semblait calme, gentil, et posait des questions aux conférenciers d'une voix douce. On le remarquait à peine tellement il se faisait discret (enfin soit dit en passant, il avait quand même un joli petit cul). Se faisant chier comme un rat mort, Zéphyr décida de se rapprocher de quelques sièges et voir si un premier contact était possible. Au pire des cas, il aurait toujours une belle vue pour le reste de la conférence.
Finalement, il avait bien sympathisé avec le jeune sorcier. Il avait appris qu'il postulait pour la place de maître des potions dans la prestigieuse école Poudlard, là où le seigneur noir dirigeait l'éducation d'une main de maître. Pour qu'il soit choisit il ne devait pas être la moitié d'un cracmol, c'était sûr. Et puis derrière ce type semblant un peu effacé se cachait quelqu'un de très indulgeant, calme et posé. Cela plaisait à Zéphyr. Et même beaucoup, s'était-il rendu compte au fur et à mesure que les heures auprès de Lysander -c'était son nom- passaient. Il en vint même à remercier les-dites saintes couilles de lutin et regrettait que la conférence ne dure pas plus longtemps.
Mais une semaine après la conférence en question, il eu la surprise de retrouver le jeune sorcier lors de sa visite du ministère de la magie anglais. C'était peut-être un pur hasard s'il avait rencontré ce type deux fois de suite. Mais après tout ça ne ferait pas grand mal de donner un coup de pouce au destin...
//Accio portefeuille !//
"Eh, vous avez fait tomber quelque chose~ !"
Il comprit qu'il ne s'était pas trompé: Le sourire de Lysander tandis qu'il le reconnaissait était adorable...
Le reste de l'année fut également témoin de nombreux "hasards" tels que le soudain gain d'intérêt de Zéphyr pour les propriétés régénératives des testicules de lutin de cournouailles ou son admission en tant que professeur de défense contre les forces du mal à Poudlard par exemple. Sauf qu'il avait beau essayer, il n'arrivait pas à se rapprocher du beau professeur de potions. C'était frustrant. D'ordinaire un simple ordre venant d'un sang pur mettait le monde à vos pieds, même pour quelque chose dont vous n'aviez pas besoin. Mais pour une fois que Zéphyr  convoitait réellement quelque chose, il avait l'impression que ça lui glissait d'entre les doigts. Il détestait ne pas contrôler la situation. Quoi qu'il fasse pour que le "hasard" le mette sur la route de Lysander, il finissait toujours par faire un pépin où une gaffe. Jusqu'au jour où un Lysander un peu sur les nerfs lui demanda justement d'arrêter de magouiller dans son dos parce qu'il n'avait pas que ça à faire.
C'est qu'il n'était pas bête le professeur de potions. Zéphyr pensait avoir été plus discret que ça. Trop de coincidence ça finissait par paraître louche évidemment. Mais ça ne l'empêcha pas de continuer. Jusqu'au jour où quelques gouttes de véritaserum se retrouvèrent "malencontreusement" dans son thé sans qu'il ne s'en rende compte, et que Lysander lui tira les vers du nez. Lui qui pensait faire ça plus romantique, il s'était fait avoir en beauté. Enfin pour une fois il devrait sans doute s'avouer vaincu, et puis le jeune sorcier devait surêment en avoir marre de se faire courir après par un nain amoureux sur un tapis volant, ça ne devait pas être très glam. Zéphyr avait donc ravalé des kilomètres et des kilomètres d'égo pour s'excuser de son attitude devant le professeur de potion, ce qui lui fit quand même bien mal au cul il devait l'avouer. Sauf que le professeur en question lui révéla qu'il partageait aussi ses sentiments. C'était ça le destin ?
Et donc ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfa-Non à vrai dire ils firent des trucs pas cathos pendant toutes les vaccances scolaires et même sur les tables des élèves-. En même temps c'est de votre faute, fallait pas s'attendre à un conte pour enfants~
Pseudo
Seshiru
Code du règlement
Validé #Bastian (n'empêche que tu t'es fais avoir. xD)
Un dernier mot ?
Le professeur de potions est sexy


@ Evlee

_________________
"Mudbloods ? These are filthy creatures that keep on existing when they should not be there."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 257
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 18
Localisation : Là où je pense.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Oct - 22:25

 
Validé !

 

COLLÈGE DE POUDLARD, ÉCOLE DE SORCELLERIE

Directeur : Volidinou

Cher MrBlackwood,
Nous avons le plaisir de vous informer que vous bénéficiez d'ores et déjà d'une inscription au collège Poudlard. Vous trouverez ci-joint la liste des ouvrages et équipements nécessaires au bon déroulement de votre scolarité.
La rentrée étant fixée au 1er septembre, nous attendrons votre hibou le 31 juillet au plus tard.

*envoie un hibou lui donner sa lettre avec un grand sourire* Mes ficelle sde caleçons, te voilà validé ! Tu peux aller faire tes tâches administratives maintenant (parce que c'est on boulot, ho.), commencer à rp, faire ta fiche de lien et acheter ton hibou ! (ou quelque chose pour envoyer des messages quoi.) Sur ce, bon jeu, p'tit blond, que la force des piafs t'accompagne !

Veuillez croire, cher Mr Blackwood, en l'expression de nos sentiments distingués.

Monsieur X
Directeur/trice-adjointe
 

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ce n'est pas la taille qui compte !
» Arawn Eolun [Normalement terminé, mais en relecture tout de même]
» [Terminé] Mais qu'est ce qu'on fait là? [PV Evrann]
» [Terminé]Mais.. Ce n'est pas mon sac !
» Phrases phylosophiques sans queue ni tête pour vos signatures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de Traverse :: Administration :: × Dossiers d'inscriptions :: × Validés-
Sauter vers: