:: Administration :: × Par ici la paperasse ! :: × Index Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les baguettes

avatar
Messages : 391
Date d'inscription : 11/02/2014
Localisation : Error 404
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Oct - 16:13
Composition de votre baguette

L'origine des baguettes magiques remonte à environ 2000 ans. Ayant peu évolué au fil du temps, elles sont composées de deux éléments qui sont le bois et le "cœur". Elles permettent aux sorcières et sorciers de canaliser leur magie pour lancer des sorts puissants et efficaces. Les sorciers d'aujourd'hui achètent leur baguette à l'âge de onze ans, juste avant leur entrée dans un établissement scolaire. Son usage en dehors des limites de l'établissement est bien sûr sévèrement réprimandé par le ministère de la magie, et peu conduire à son retrait. Les baguettes anglaises les plus connues sont celles fabriquées par la famille Ollivander à Londres, sur le chemin de traverse. Son coût avoisine les sept gallions, bien que des composants plus rares peuvent bien évidement faire monter son prix. Les elfes de maison et les gobelins ne sont pas autorisée à en faire usage.


Votre baguette sera donc composée d'un cœur de:

  • Corail
  • Tige de dictame
  • Ventricule de dragon : puissant et facilite l'apprentissage de sortilèges mais est souvent générateur d'accidents.
  • Moustache de Fléreur : peu puissant.
  • Crin de Kelpy
  • Crin de licorne : très fidèle, peu puissant mais rarement sujet à des blocages ou a des fluctuations.
  • Plume de phénix : offre un large éventail de capacités magiques.
  • Crin de Sombral : considéré comme digne des sorciers ayant vaincu la mort.
  • Poil de troll
  • Cheveu de Vélane : donne un mauvais caractère à la baguette.


    Son bois sera quant à lui issu de:

  • Acacia : difficile à utiliser, très sélectif du sorcier qu'il choisit et préfère les sorciers doués.
  • Acajou : efficace pour la métamorphose
  • Amourette
  • Aubépine : assez contradictoire, peu autant exceller dans les sorts de guérisons que dans les maléfices, convient aux sorciers de nature conflictuelle.
  • Aulne : bois très rigide qui aime les sorciers au tempérament opposé au sien, très bien adapté aux sortilèges informulés.
  • Bouleau
  • Cèdre : synonyme de force de caractère et de loyauté.
  • Cerisier : possède un pouvoir mortel, nécessite une maîtrise de soi et une force mentale exceptionnelle.
  • Charme : raffiné et sensible, choisit les sorciers passionnés.
  • Châtaigner : bois au caractère changeant, très influencé par le cœur avec lequel il compose une baguette et par la personnalité de son propriétaire.
  • Chêne
  • Chêne blanc : loyal, exige force, courage et fidélité de la part de son sorcier et s'associe bien aux sorciers dotés d'une puissante intuition et d'une grande affinité avec la nature.
  • Chêne rouge : idéal pour le duel, aime les sorciers rapides, convient parfaitement aux sorciers à l'esprit vif et adaptable.
  • Cornouiller : bois espiègle et malicieux qui est affilié aux sorciers pouvant les amener dans de nombreuses situations amusantes ou excitantes, produit des baguettes plutôt bruyantes.
  • Cyprès : associé à la noblesse, convient aux braves et aux audacieux.
  • Ébène : fait pour les propriétaires fidèle à leurs convictions et qui ont le courage d'être eux-mêmes.
  • Épicéa : demande de la poigne et de la conviction de la part de son propriétaire.
  • Érable : aime l'ambition, parfait pour les voyageurs et les explorateurs qui désirent des défis et des changements de décor fréquents.
  • Frêne : entêté comme ses propriétaires, très fidèle et ne fonctionne que très faiblement avec un autre sorcier que celui qu'il a choisit.
  • Hêtre : bénéficie d'une excellente réputation mais demande une certaine sagesse de la part de son possesseur.
  • Houx : un bois rare doté d'un pouvoir protecteur qui aime choisir les sorciers dans des quêtes périlleuses.
  • If : connu pour offrir à son propriétaire un pouvoir de vie et de mort et ne jamais choisir un sorcier médiocre ou timide.
  • Laurier : attiré par les sorciers énergiques, se laisse facilement conquérir si son maître devient paresseux.
  • Lierre
  • Mélèze : parfait pour ceux ayant des talents cachés.
  • Noisetier : est le reflet de l'émotion de son maître, convient mieux aux sorciers capables de maîtriser leurs émotions.
  • Noyer : se retrouve généralement entre les mains d'inventeurs et d'innovateurs, extrêmement docile s'il est maîtrisé.
  • Noyer noir : cherche des sorciers profondément perspicaces et ayant un instinct sûr, devient incapable de fonctionner si son possesseur perd sa sincérité et sa conscience de soi.
  • Orme : attiré par les sorciers affirmés et digne ayant une grande dextérité magique.
  • Peuplier : utile aux sorciers dotés d'une vision morale claire.
  • Pin : apprécie la nouveauté et l'inventivité, très sensible au sortilèges informulés, choisira un sorcier indépendant, curieux, voire mystérieux.
  • Poirier : plutôt résistant, choisit les sorciers bienveillants, généreux et sages.
  • Pommier : peu efficace dans la pratique de la magie noire, plutôt fait pour les personnes ayant des aspirations élevées.
  • Prunellier : bois aussi endurant que l'arbre duquel il provient, idéal pour les duellistes.
  • Roseau
  • Rouvre
  • Sapin : très résistant, demande une certaine endurance et une certaine détermination de la part de son maître, très pratique pour les sorts de métamorphose.
  • Saule : a des pouvoirs curatifs, idéal pour les sorciers éprouvant un sentiment d'insécurité injustifié et préfère ceux ayant un grand potentiel.
  • Séquoia : attiré par les sorciers naturellement chanceux.
  • Sorbier : idéal pour les sortilèges de défense et de protection, convient aux sorciers à l'esprit clair et au cœur pur.
  • Sureau : aime la puissance, extrêmement difficile à maîtriser.
  • Sycomore : avide de découvertes et d'expériences, désire un propriétaire à son image : curieux, dynamique et aventureux.
  • Tilleul argenté : fait pour les sorciers possédant le don de divination ou de Legilimancie.
  • Tremble : associé à la révolution, parfait pour les sorts de combat et destiné aux duellistes accomplis.
  • Vigne : choisit un maître qui a des objectifs élevés qui étonne souvent ceux qui pensent le connaître.


    Bonne chance ! Et n'oubliez pas, ce n'est pas le sorcier qui choisit la baguette mais la baguette qui choisit le sorcier...

  • @ Evlee
    Revenir en haut Aller en bas
    Page 1 sur 1
    Sujets similaires
    -
    » Quand la rhétorique prend le relais des baguettes... [Pv Calli]
    » Les baguettes magiques
    » Catalogue d'objets magiques - batons et baguettes
    » MATCH #4 - SERPENTARD vs GRYFFONDOR
    » [TUTO] Réaliser des échelles en bois

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Le Forum de Traverse :: Administration :: × Par ici la paperasse ! :: × Index-
    Sauter vers: