:: Flood :: La Poubelle :: Ancien RP Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rendez-vous avec le Seigneur des Ténèbres non-désiré (feat Voldinou)

Invité
Invité
Sam 4 Fév - 18:31
Invité
L'horloge du dortoir sonna ses 17 coups annonçant la fin de la journée, stoïque envers ma personne, faisant ce pourquoi on l'avait réglé jusqu'à ce que ses ressorts lachent et que ces engranges rouillent. Des fois, je me dis que j'aurais dû devenir une horloge, ou du moins un objet animé par un mécanisme éternel et inchangeable, cela aurait facilité les choses. Ou alors devenir comme les autres sangs purs, un esprit étroit et facile à combler de stupidités telles que la supériorité du lignage. Oui, ça aurait évité que maman n'agisse dans le dos de Père auprès du directeur... Un soupir s'échappa de mes lèvres, repoussant les quelques mèches rebelles qui reposaient sur mon visage il y a quelques secondes, souffle teinté de désespoir et d'angoisse. Lasse, je ramenais la lettre fraichement sortie de son enveloppe à mes yeux, me sortant de ma fascination pour le plafond de mon lit à baldaquins. Courbée et d'une très jolie couleur orange irisée, l'écriture de maman me calmait autant que le contenu. Une formule de politesse tendre et des nouvelles banales à propos du manoir, comme toujours, elle faisait oublier à son lecteur l'importance du message qui suivait, généralement des mauvaises nouvelles.

Incapable de rester plus longtemps allongé sur mes draps, je m'asseyais sur le bord, vêtu de tenue d'élève depuis la veille, j'imprimais dans mon crane les efforts de maman pour me préparer à cette dure journée, plus précisément au rendez-vous avec le Seigneur des Ténèbres. J'aurais dû le voir plus tot normalement, en Novembre en fait, mais elle était parvenue à le faire changer d'avis, comment? Cela était un mystère... Surtout qu'il n'était pas connu pour sa patience! Mais en faisant cela, elle avait évité l'inévitable: mon renvoi. Cet entretien n'était pas banal, lors de notre rencontre, je devrais lui prêter allégeance, lui assurant qu'à jamais je ne le trahirais, tel le futur Partisan que je risquerais de devenir, obéissant et simple exécutant à son service... Je réprimais un frisson en y pensant. Jamais je n'y parviendrais, ce n'était pas dans ma nature! Mais je veux continuer d'apprendre, j'aime Poudlard... Père me tuerait si je n'étais pas capable de suivre ses pas... C'est pourquoi maman avait tout prévu, reportant le rendez-vous encore et encore, m'envoyant des tas de lettres pour me changer les idées, des livres dans lesquels je plongeais mon museau avec curiosité, et des conseils importants.

Mes yeux se posèrent sur l'horloge, immobile, ses aiguilles en perpétuel mouvement, continuant de faire avancer le temps. Si je tardais trop, le rendez-vous sera invivable, autant ne pas rester ici donc. Inspirant profondément, une fois, deux fois, trois fois, je me levai, déterminé à en finir au plus vite. Une fois hors du dortoir, je partis en direction de la petite cour, me remémorant encore et toujours les mots de maman, envoyés il y a 3 mois et la veille, je n'avais qu'à fermer les yeux pour les voir danser dans ma tête:

"... Je sais que je te demande beaucoup, Ethan, mais si tu souhaites rester à l'école, choix que je respecte, tu dois bien suivre mes conseils. Voldemort est un puissant légilimens, un sorcier capable de lire dans l'esprit des gens, peu de Partisans le savent, à vrai dire, seuls les plus intimes ont pu accéder à ce secret. Grace à ce pouvoir, il saura que tu lui mens lors du serment, je suis désolée mon chéri mais on lit en toi comme dans un livre ouvert. Alors tant qu'Il ne t'aura pas convoqué, je veux que tu t'entraines à l'Occlumancie. Tu n'auras probablement jamais le niveau nécessaire pour l'empêcher de s'inviter dans ton crane mais si tu parviens à masquer ta peur et d'autres pensées comme ton refus de faire du mal aux autres, l'entretien sera moins pénible pour toi. Ne cherche pas à trouver un livre sur ces deux arts magiques, Il saura que tu as fait une demande pour entrer dans la Réserve et pourquoi. Il te suffit de ne pas y penser, tout simplement, de vider ton esprit de cela et des émotions pouvant te trahir, comme la peur. Je sais que tu y parviendras, contrairement à ton père, je crois en toi! Evite son regard aussi, ou du moins le plus possible. Ensuite, porte ce collier, je suis sûre que tu reconnais les symboles, c'est un cadeau d'un ami...

Instinctivement, je portai ma main à mon cou, sortant le bijou qu'elle m'avait envoyé: Fehu, Uruz et Thurisaz s'entrechoquaient entre eux, gravés sur des petits galets blancs, surmontant Ansuz que j'avais rajouté au lot, fidèlement dessiné sur un lapis-lazuli. Un talisman qui agirait essentiellement sur mes pouvoirs psychiques et ma santé mentale, dommage que maman ait oublié l'essentiel... Un talisman était puissant si on le faisait soi-même et si on avait un grand potentiel magique. Autant dire que cela n'allait peut-être pas faire grand chose, mais j'étais tout de même content du cadeau, cela m'encourageait à aller de l'avant malgré la peur qui me tenaillait. Une fois arrivé devant la tour du directeur, je prononçais le mot de passe, montant avec anxiété l'escalier en colimaçon. Lorsque je gravis la dernière marche, je fixais la porte sans bouger, incapable d'aller plus loin. Ca y est, j'étais dans la gueule du loup! Maintenant, ça passait, ou ça cassait... L'idée de filer sans demander mon reste m'effleura l'esprit mais je la chassai sans attendre. Maman n'avait pas bataillé jusque là pour rien, je devais penser à cela, et faire comme elle, avancer la tête haute, ignorer les autres. Oui, avancer... Ragaillardi, je fis un pas vers la porte en chêne, la main tendue vers la poignée quand soudain, elle s'ouvrit toute seule. Surpris, je fis un bond en arrière, manquant de descendre l'escalier la tête la première! Le coeur battant à tout rompre, retenu dans ma cage thoracique par ma main droite crispée sur le tissu, je tachais de reprendre mon calme en m'approchant à nouveau, passant ma tête dans l'entrebaillement, comprenant qu'on m'invitait à entrer. Mince, comment dois je l'appeler au fait? Voldemort? Maitre? Non, je n'étais pas un Partisan... Seigneur? Mal à l'aise, je finis par me décider.

-Hm... Bonjou-euh bonsoir monsieur le... Directeur?
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» rendez-vous avec le diable - kélia&xénosis
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» rendez-vous mystérieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de Traverse :: Flood :: La Poubelle :: Ancien RP-
Sauter vers: