:: Flood :: La Poubelle :: Ancien RP Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

retenue de rattrapage [ft. Ethan]

Invité
Invité
Jeu 19 Jan - 17:04
Invité
Alek fût tirer de sa lecture par le bruit de la porte de sa salle. Il releva la tête lentement avant de soupirer. C’était déjà l’heure des nuls…que de temps gaspiller sur ses vraies préoccupations… il jeta un œil rapide sur la pile de parchemin avant de grimacer. Un…il y en avait un seul qui c’était « qualifier » pour ce cours de rattrapage…un seul élève qui allait lui faire perdre une précieuse heure de recherche…pourquoi avait-il donc fallu qu’on lui mette ce demi cracmol entre les mains ?

Le brun se leva lentement et pris son grimoire sous le bras, portier ouvrit la porte du bureau et s’effaça, laissant la place à Alek qui se figea un instant en voyant le visage de l’élève qui attendait seul dans la salle.

Oh, je vois que vous mettez un point d’honneur à ne manquer aucun de mes cours supplémentaires…

La voix n’était pas aimable, pas plus que le visage ou les propos. Cet élève était sans doute un des plus nul auquel il ait eu droit et l’idée de passer une heure à le voir déshonorer son sang en échouant les bases n’enchantait pas le brun outre mesure.
Le professeur pris un vase particulièrement fragile qu’il posa sur le sol avant de le remplir d’eau, il traça ensuite un cercle à l’autre bout de la pièce.

Très bien monsieur Douglas, maintenant vous allez tenter de faire aller le vase jusque dans le cercle, néanmoins il devra passer au-dessus de cette poutre avant cela…j’imagine que ce sera un bon début.

Alek revint à sa chaise de cours et y posa son livre, sans pour autant l’ouvrir pour le moment puis retourna le sablier.

Allez-y, vu le travail autant commencer tôt, d’autant que vous avez sans doute du travaille sur vos autre cours…

Probablement allait-il maintenant assister à une succession d’échec des plus pathétique, mais rien de bien surprenant de la part de celui qui lui faisait face. Il ne se contentait pas d’être un poufsouffle, il était sans doute le pire d’entre eux, au moins en ce qui concernait les troisièmes années…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 2 Fév - 1:30
Invité
Je n'aurais pas dû m'inscrire à ce cours, mon emploi du temps est suffisamment chargé comme ça, pourtant, je m'étais senti obligé de le faire. L'année était plutot bien entamée et, comme d'habitude, je n'avais pas progressé, ou du moins, pas assez pour que je réussisse les épreuves pratiques... Et comme à chaque fin d'année, Père allait vérifier si j'étais bien son fils. Bien évidement, j'ai toujours échoué pour lui plaire depuis mon arrivée ici. Dés que j'ai vu l'annonce du professeur Idrail, je n'ai pas perdu de temps pour m'y mettre, bien que je pense que cela ne m'aidera pas, les profs ici sont des rustres, ils ne savent pas être patients! Mais si je n'y allais pas, Père le saura, et me traitera de tire-au-flanc, une fois de plus, il faut que ça cesse.

La salle des Sortilèges se trouve au troisième étage et, bien entendu, il n'y avait personne dans les couloirs à cette heure. On connait tous Professeur Idrail, ce n'était pas un tendre, surtout avec les sang Mêlés, et quand il se mettait à sévir, on avait généralement les oreilles sifflantes, ayant tous eu droit à ses sanctions un jour... Mais bon, il était peut-être de bonne humeur aujourd'hui, qui sait? D'un pas plus léger à cette pensée, je m'approchai de la porte avant de toquer. Le soupir d'Idrail me fit comprendre qu'il était dans ses jours sombres, je grimaçai en le constatant de mes propres yeux, et j'étais tout seul. Cette heure allait être fortement éprouvante... Une fois de plus, je me disais que mon inscription à ce cours était une mauvaise idée, et il semblait penser la même chose en me reconnaissant.

Oh, je vois que vous mettez un point d’honneur à ne manquer aucun de mes cours supplémentaires…

Un vague sourire embarrassé étira mes lèvres tandis que le rouge me montait aux joues, cet homme avait le chic pour vous faire croire que vous avez fait une bêtise sans le vouloir alors que vous venez de faire une bonne action... Pas besoin d'être un légilimancien pour savoir qu'il réagissait ainsi à cause de la pureté de mon sang et de mon niveau misérable en magie! Mais il étais hors de question de reculer, comme d'habitude, j'entrais en le saluant poliment, regardant la salle d'un air pensif. Cette fois-ci, il semblait vouloir m'entrainer au sort de lévitation, un sort difficile que je parvenais tout juste à maitriser quand l'objet était léger. Le vase ne semblait pas très lourd, cela me rassurait, jusqu'à ce qu'il mette de l'eau dedans, brisant mes espoirs de réussir enfin une leçon sans faire de casse...

Très bien monsieur Douglas, maintenant vous allez tenter de faire aller le vase jusque dans le cercle, néanmoins il devra passer au-dessus de cette poutre avant cela…j’imagine que ce sera un bon début.

Je déglutis péniblement en sortant ma baguette de ma poche de veste, bien décider à ne pas abandonner dés maintenant. Le grincement de la chaise et le petit bruit discret d'un petit objet me fit comprendre qu'il venait de retourner son sablier, comme d'habitude, afin de minuter l'heure à la seconde près, je ne pus m'empêcher de regarder de son coté néanmoins pour vérifier, remarquant que cette semaine, il n'avait qu'un seul livre sur le bureau, plutot ancien à en croire la langue du titre et son état. J'aurais bien aimé voir de quoi il parlait mais ce n'était pas le but du cours, malheureusement...

Allez-y, vu le travail autant commencer tôt, d’autant que vous avez sans doute du travaille sur vos autre cours…

Je reportai vivement mon attention sur le vase posé à un mètre de moi, semblant attendre son funeste destin. Concentré sur mon objectif, j'inspirais profondément pour me calmer avant de me lancer, exécutant les gestes et prononçant la formule sans bégayer ni trembler... Ce n'est qu'au bout de la deuxième fois que cela fonctionna! Lentement, l'objet se souleva, trop lentement pour que je puisse le faire monter jusqu'en haut mais je ne comptais pas baisser les bras maintenant. Heureux d'avoir réussi à dépasser les soixante-dix centimètres -mon record-, je me permis de répondre au professeur.

-Non, p-professeur, à vrai dire, je suis plutôt en avance sur les autres dans les cours théoriques. Vous aussi vous semblez être très occupés, pourtant, tout le monde... raconte que vous avez acquis tout les sortilèges du monde... C'est sur quoi ce-Oh non!!!

Quel idiot! J'avais perdu ma concentration en ouvrant la bouche. Soumis à la gravité, le vase fit exactement ce que je craignais: chuter. Je tentai de le rattraper avec mes mains mais Newton semblait plus efficace que moi pour influencer les objets. Il éclata à quelques dizaines de centimètres de moi, m'éclaboussant au passage. Soupirant de dépit, je ne perdis pas de temps à tenter de lancer un réparo, m'attendant à attendre très longtemps avant que je ne parvienne par miracle à le reconstruire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 4 Fév - 16:54
Invité
En commençant ce cours Alek avait déjà l’impression de faire une bonne action hors du commun. En effet il n’avait pas commencé à lire alors même qu’il s’attendait à des résultats désolants. Le premier constat fut presque bon, toute proportion gardée. Il avait seulement fallu deux tentatives pour échouer l’exercice enfin, ce n’était pas encore fait mais Alek avait une confiance inébranlable en cet élève pour échouer avec brio…le pire c’est qu’il ne semblait même pas mettre de mauvaise volonté à l’ouvrage. Comment des sorciers au sang pur avaient put oser mettre cette chose au monde… ? toujours est-il que la chose, justement, sentant qu’elle risquait de parvenir à faire quelque chose préféra prendre la parole.

Le brun soupira alors qu’il suivit des yeux la course du vase qui alla se fracasser avec un certain entrain sur le sol.

Comme je disais un peu plus tôt, je ne doute pas que vous ayez de quoi vous occuper… ne serai ce que pour éviter des dépressions à mes collègues…pour ce qui est des sortilèges, je crains que ce ne soit faux.

Pour tout dire Alek n’était pas certain que qui que ce soit ai vraiment dit une telle ineptie…en tant que chercheur il lui était évident que nul ne pouvait avoir explorer entièrement un domaine alors même que de nouveau sort tendait à être créer tous les jours, avec plus ou moins d’application ou de succès, c’était certain…

A propos de succès limité voilà que le jeune prodige s’attaquait maintenant à la deuxième partie de l’exercice…réparer et remplir à nouveau le vase. C’était là tout l’intérêt d’utiliser ce genre d’objet fragile, outre bien sûr celui de désigner à tous ses camarades celui au crédit duquel il fallait mettre un échec. L’humiliation publique était un bon moyen pour les élèves de ne pas se laisser aller à tirer au flan...le tout étant de calibrer ce genre d’épreuve pour qu’une majorité le réussisse.

Toujours était-il qu’il allait maintenant falloir que l’élève répare le vase et le remplisse à nouveau avant de reprendre l’exercice précédent. Autant dire qu’il était judicieux de protéger tout ce qui craignait un tant soit peu l’humidité…déjà que l’autrichien avait imperméabiliser le sol pour éviter de se fâcher définitivement avec son collègue du dessous.

Je vous aurais bien demander de sécher cela mais il se trouve que je tiens à mon mobilier…vous vous contenterez donc de recommencer l’exercice et sa mise en place…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 5 Avr - 21:14
Invité
Le regard du professeur pesait lourd dans mon dos. Je n'avais pas besoin de me retourner pour voir la déception plisser ses paupières. Non, c'était plus du dégout, il était écoeuré d'avoir un élève aussi peu brillant et avec une pureté du lignage à en faire palir un détraqueur -si cela est possible, personnellement, je n'ai jamais essayé de voir ce qu'il y avait sous leurs capuches et encore moins s'ils pouvaient blêmir... Cela ne m'ébranla pas cependant, pensait-il être le seul à me regarder avec un tel ressenti à mon égard? Depuis que j'étais tout petit, mon père me le réservait. Le Professeur Idrail n'est donc pas le premier à m'observer avec l'impression de voir un déchet vivant. Les mèches dégoulinantes et les yeux rivés sur les débris, je m'apprêtai à subir le pire sermon de ma vie, certains professeurs n'étant pas connus pour leur... "délicatesse", cela ne vint pas à mon grand étonnement. Je regrettai aussitot d'avoir pensé qu'Idrail était peut-être plus sympathique qu'il ne le faisait penser quand il se mit à parler:

Comme je disais un peu plus tôt, je ne doute pas que vous ayez de quoi vous occuper… ne serai ce que pour éviter des dépressions à mes collègues…pour ce qui est des sortilèges, je crains que ce ne soit faux.

Je serrai les poings, profitant que ma robe de sorcier cachait mes tremblements. J'hésitais entre pleurer ou être furieux. Incapable en magie, peut-être, mais oser insinué que je l'étais aussi en cours théoriques et que je le cachais m'énervait, autant que m'attristait. Pourquoi sommes-nous obligés d'être les meilleurs partout, nous les sang purs? Parfois, je me dis que j'aurais dû naitre sang-mêlé, au moins les brimades et les insultes auraient été justifié... Je chassai toutes ces pensées négatives en inspirant profondément. Maman, elle, croyait en moi et j'avais les poufsouffles maintenant, je ne suis pas le seul à être dans cette galère alors ce n'est pas la peine de m'apitoyer sur mon sort.

Je vous aurais bien demander de sécher cela mais il se trouve que je tiens à mon mobilier…vous vous contenterez donc de recommencer l’exercice et sa mise en place…

Encore une pique mais cette fois-ci, je l'ignorais, du moins autant que je le pouvais, me concentrant sur ma respiration. J'allais y arriver, il me suffisait juste d'un peu plus de pratique et de temps! Comme pour m'approuver, ma deuxième tentative porta ses fruits et la magie restaura le vase, ou presque, un morceau se détacha du bord et tomba avec un petit bruit au sol. Surpris comme toujours face à une réussite de ma part, je souriais de toutes mes dents, ragaillardi par ce succès. En plus, l'eau était revenue, influencé par le sortilège! C'était trop beau pour être vrai mais je m'en fichais. Une fois de plus, je recommençai l'exercice, croisant les doigts pour que cela marche cette fois-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La parabole des ténèbres - partie 3 [Ethan]
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}
» Mélodies du soir, alchimie des passions [Ethan]
» Ethan Hudson
» Retenue avec Rogue... [Pv Rogue]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de Traverse :: Flood :: La Poubelle :: Ancien RP-
Sauter vers: