:: Flood :: La Poubelle :: Ancienne fiche Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kain, prêt à faire chier. [Terminé]

Invité
Invité
Ven 28 Oct - 18:27
Invité
⌈ Ingride, est-ce que tu baise ? ⌋


T'es qui toi ?

Nom
Maldrich, nom d'une famille de sang-pur allemande un peu mangemort, un peu.
Prénom
Kain, comme mon arrière-padre.
Âge
Dix sept ans, bientôt adieu l'école.
Nationalité
Allemande.
Sexe
Masculins. Tu veux une preuve ?
Orientation Sexuelle
Homosexuel complétement assumé.
Sang
(Pur, mêlé, moldus ?)Pur maggle.
Groupe
Sorcier.
Profession
(Préciser le métier ou si tu es étudiant.) Etudiant.
Baguette
Bois de Pommier, Plume d'oiseau tonerre.
Particularité
(Loup-garou, animagus, fantôme,...)Mangemort.
Avatar
Code:
Toshiro Hitsugaya- Bleach × NKain Maldrich






Physique


-Dix-sept ans ? Tu te fouterais pas un peu de notre gueule ? T'en fais quinze avec ta taille de nain !


Dix-sept ans, un mètre soixante neuf avec un corps de lâche. Merci de me le rappeler. C'est de famille, mon père a soixante ans et en fait trente.

-Frère, ta quinz-dix sept ans, pardon, mais t'as des cheveux blancs ?!

Mais. C'est une teinture. Normalement je suis brun mais j'aime pas tout ce qui est simple. Comme toi.

-C'est méchant. Et c'est quoi cette histoire de tatouages ? T'es un délinquant le gosse de riche ou quoi ?

Quand ton premier mec était un délinquant et que t'es naïf, tu le suis souvent dans ses conneries. Voilà comment je me retrouve avec un tatouage de dragon dans mon dos.

-Sinon, tu porte quoi comme fringue en dehors de tes vêtement moche de sorcier ?

Des vêtements à la mode, plus inspiré mode coréenne car les mecs ont la putain de classe là-bas.

-J'ai presque fini, mais dernière question ! As-tu des cicatrices ?

Ouai, une dans mon dos, barrant l’œil du dragon.

Psychologie



-C'est vrai que tu as dormis plus de quarante huit heures d'affilés ?

Tout à fait, dormir, c'est ma passion encore plus que le sexe. Ça passe même avant, c'est dire ! Vraiment, dormir est tout pour moi.

-En parlant de sexe, tu es nymphomane ou c'est comment ? Tu as couché avec combien de personnes ?

Après la sieste, le sexe. Depuis que j'ai eu ma première fois, grosse révélation. Je suis pas accroc au point d'être nymphomane mais j’apprécie juste les bonnes choses. J'aime faire des allusions étranges et coucher avec les gens, c'est de mon âge aussi. Pour le nombre de personnes avec qui fait couché, je ne sais pas le nombre ni leurs noms.

-Mais à part ça, tu bosse sinon ? J'ai entendus dire que tes notes sont pas si bonne que ça...

Je n'ai plus réellement le temps de réviser en ce moment. Mes activités à l'extérieur me prenne trop de temps, dormir occupe une place principale dans ma vie et je veux encore prendre du bon temps. Mais je suis pas con, je réviserais bien-sûr pour mes examens.

-Il y a des rumeurs sur ta famille, comme quoi elle serait proche de Voldemort... Est-ce vrai ?

Je ne peux pas le nier. Mes parents pratiquent la magie noir régulièrement, l'enseignant même à quelques sang-purs. Grâce à cela, j'ai pus apprendre beaucoup de sort. Je n'ai rencontré Voldemort qu'une fois malgré que mon père le fasse souvent mais j'en m'en fiche un peu. Mon père en est un vrai fanatique. Notre famille en est une. A une époque, mon arrière grand-père était fanatique d'Hitler. Comme quoi, on garde les bonnes habitudes.

-Tu as l'air vraiment calme d'un point de vue extérieur. C'est la réalité ou c'est juste une façade ?

Je sais que mon visage n'exprime pas réellement des émotions. C'est de famille, on a tous une tête de déterré. Je n'aime pas réellement montrer mes émotions, mais je peux rapidement changer. Quand je vois quelqu'un qui m’intéresse, je deviens dragueur, souriant voir blagueur jusqu'à que j'ai ce que je veux. Être en couple et être amoureux, c'est plus pour moi.

-Tu a l'air solitaire, j'te vois jamais avec quelqu'un !

Les amis, c'est pas pour moi, ça ne sert à rien. Si je m'approche de vous, c'est pas pour faire copain-copain, non, c'est juste pour vous prendre un soir puis ne plus vous parler. Avec les parents qui me mettent la pression, le sexe, dormir et les études, j'ai pas le temps pour ses conneries.


Histoire


Ah, la famille Maldrich. Cinglé depuis des générations, c’est limite un trait de caractère chez chaque membres. Mon arrière-grand-père, ancien professeur à Drumstrang, vénérait Hitler et était le parfait enculé qui dénonçait les rebelles. C’était limite s’il n’aidait pas le dictateur avec quelques sorts. Et dire que je porte le même prénom que lui. Cet homme avait déporté sa propre fille car elle était lesbienne. Heureusement que je ne l’ai pas connu, on ne se serait pas entendu.

Mon grand-père, lui, c’était les machines qui le faisaient triper. C’était un inventeur de génie, avec des idées révolutionnaires, mélangeant magie et industrialisation. Ses machines ont causés des morts, tuant les cobayes et les assistants. Lui-même succombera de ses blessures, voulant mêler magie noir et cheminé.

Pour mon géniteur, lui, il était un fervent adorateur de Voldemort. Il le suivait partout, faisait chaque mission et était obnubilé par cet homme. Un parfait chien-chien qui parlait aussi Fourchelangue.

Et puis, il y a moi. Kain Maldrich. De naissance, j’étais un enfant faible, qui avait dû passer plusieurs mois à l’hôpital où je dormais la plus part du temps, avant d’être en bonne santé. J’ai gardé l’habitude de beaucoup dormir depuis ça, inquiétant un peu mes parents. ‘’Un peu’’ car je n’avais pas réellement d’intérêt aux yeux de mon père qui voulait un héritier puissant. Je peinais à écouter aux cours à domicile et exaspérait mes parents à force de dormir. Alors mon père a pris les choses en main. Quand j’avais huit ans, il m’a emmené voir Voldemort pour me ‘baptiser.’ Je n’avais jamais eu autant peur de ma vie, cet homme dégageait une aura impressionnante, je ne voulais relever mes yeux du sol. Sa voix sifflante m’avait ordonné de relever la tête et je n’avais pas pu contrôler mes mouvements, obéissant. Peinant à affronter son regard, je contractais mes poings.

Il avait demandé à que j’enlève mon haut et j’avais lancé un regard peu confiant à mon père, qui m’avais poussé à la faire du regard. Résigné, j’avais obéit, me mettant dos au seigneur des ténèbres. Celui-ci avait commencé à récité un sort, tandis que sa baguette, glissait sur le haut de mon dos. La douleur ne s’était pas fait attendre, c’était comme si ce simple bâton me déchirait la chair. Ses yeux normalement bleu étaient devenu vert, la pupille contracté. Mains sur ma bouche, je m’efforçais de ne pas crier. Je me sentais étrange, la douleur était remplacée par un sentiment étrange, presque de puissance. Mes membres tremblaient, mes mains ce démangeaient que d’une seule chose : utiliser mon potentiel. Mon père m’avait mis une baguette entre les mains en me disant quelques mots : une formule. Agitant le morceau de bois magique, j’avais répété les mêmes mots. Le résultat ne s’était pas fait attendre, une boule noire était sortie de la baguette, détruisant un mur au passage. Ce sort, je ne l’avais jamais réussi. Les yeux grand ouvert, je m’étais tourné vers là où devait être Voldemort, mais il avait disparu. Les forces m’avaient quitté, j’avais tellement sommeil. Je me suis endormis dans les bras de mon père, épuisé.

J’avais dormis deux jours, avant de me réveiller en pleine nuit, d’un cauchemar.  J’avais couru jusqu’à mon miroir pour voir la cicatrice. Elle était noire, pas très belle à voir, me faisant faire des crises d’angoisses assez souvent, m’empêchant de sortir de mon lit qui était comme un cocon pour moi, qui me protégeait. C’est la boule au ventre que j’avais rejoint Poudlard, angoissé comme jamais. Mes résultats n’étaient pas très bons et j’excellais principalement dans les sorts occultes.

C’est à quinze ans, qu’un membre de sa maison m’avait emmené dans une fête moldus pendant les vacances. Timide, je n’osais pas me mêler à la foule. C’est là qu’un homme est venu vers moi, un verre à la main et un grand sourire. Je n’avais pas osé refuser, laissant l’homme parler. D’un côté, il était hypnotisant, j’étais captivé par ses mots. Je ne sais pas si l’alcool influait mais j’avais chaud, très chaud. L’homme qui se nommait Usami, un japonais, avait sa main sur ma cuisse, assis tous les deux sur le canapé. Je n’entendais plus la musique, j’étais trop captivé par Usami.

Une heure de matin, c’est à cette heure qu’il avait posé sa bouche sur la mienne, sa main toujours sur ma cuisse. Je n’étais plus angoissé, la simple présence d’Usami me rassurait. Je ne l’avais pas repoussé, posant timidement, mes mains sur son cou. Tout ça s’était passé très vite, il m’avait porté dans une chambre à l’étage du manoir où était-la fête. Je vous laisse deviner la suite.

Suite à ça, je n’étais pas rentré à au manoir familial, j’étais resté chez Usami, qui m’avais fait découvrir la vie d’une autre façon. J’avais découvert le monde de la rue, bien loin de ma richesse habituelle. J’ai fumé avec lui mon premier joint, eu ma première fois sexuellement, volé un magasin, taguer et avoir un tatouage. Enfin, j’étais défoncé à ce moment. C’est comme ça que je me retrouve avec un dragon dans mon dos, l’œil barré par ma cicatrice. J’étais au ange avec lui, je vivais avec l’adrénaline, c’était tout simplement parfait. Il n’était pas horrifié par ma cicatrice et me rassurait, bref, pour moi, c’était l’homme parfait. Mais juste avant la fin des vacances, la police est rentrée dans l’appartement d’Usami, l’arrêtant pour meurtre.

Je n’aurais jamais cru Usami capable de faire cela. Et il avait l’air si calme lors de l’arrestation, toujours aussi classe. Et il est partit sans me laisser un regard, comme si je n’avais jamais été là. Usami refusait chaque une de mes visites quand je voulais le voir et ça, ça fait mal.

De retour à Poudlard, je n’étais plus timide, j’étais juste froid. Je ne voulais plus m’attacher, certes c’est injuste pour les gens qui voudrais me connaitre mais je ne veux pas revivre la même chose qu’avec Usami. Mais à cause de lui, j’ai développé une dépendance : le sexe. Je devenais gentil et plus ou moins normal, quand je voulais coucher avec quelqu’un. Je ne voulais pas chercher plus loin.

Mais, ma famille me rattrape. Ils me font étudier encore plus la magie noire pour que un jour, je sois aux côtés du Seigneur des ténébres.

Pseudo
Blblbl
Code du règlement
Validé #Basty
Un dernier mot ?
Lama.


@ Evlee
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 28 Oct - 19:05
Invité
Bienvenue officiellement ! Courage pour la suite de ta fiche ... par contre pour le sexe j'veux bien une preuve.
*Sors*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 95
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Oct - 19:59
Hey bienvenue a toi ! Comme d habitude, bon courage pour ta fiche :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 258
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 18
Localisation : Là où je pense.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Oct - 20:39
Heyyy ! Bienvenue ! J'aime déjà ton perso. xD - ouaiiis, un deuxième chieur. /PAN/ - Bon courage pour ta fiche, tu sais où nous trouvez si tu as la moindre question !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 421
Date d'inscription : 13/02/2014
Localisation : Derrière votre dos. VOUS CROYEZ QUE JE VOUS AI PAS VUS AVEC VOS BOMBABOUSES ?
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Oct - 0:39
Bienvenuuuuuue /o/

_________________
"Mudbloods ? These are filthy creatures that keep on existing when they should not be there."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 1 Nov - 15:43
Invité
Merci et j'ai fini !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 421
Date d'inscription : 13/02/2014
Localisation : Derrière votre dos. VOUS CROYEZ QUE JE VOUS AI PAS VUS AVEC VOS BOMBABOUSES ?
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Nov - 18:53

Validé !


COLLÈGE DE POUDLARD, ÉCOLE DE SORCELLERIE

Directeur : Voldinou

Cher Mr Maldrich,
Nous avons le plaisir de vous informer que vous bénéficiez d'ores et déjà d'une inscription au collège Poudlard. Vous trouverez ci-joint la liste des ouvrages et équipements nécessaires au bon déroulement de votre scolarité.
La rentrée étant fixée au 1er septembre, nous attendrons votre hibou le 31 juillet au plus tard.

Te voilà validé ! Les jeunes gens de Poudlard n'ont qu'à bien se tenir, Kain est dans la place ! Le choipeau a parlé, chez les Serpentards te voilà envoyé ! Alors bon jeu, et fais honneur à ta maison comme il se doit !

Veuillez croire, cher Mr Maldrich, en l'expression de nos sentiments distingués.

Monsieur X
Directeur/trice-adjointe




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 18/09/2016
Age : 83
Localisation : sous ton lit
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Nov - 15:13
yay! un autre blasé de la vie. mais plus métal. les dragons tatoué, j'aime bien.
au plaisir de te croiser dans un couloir entre deux salles de classe!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ezio Bonvisi, le surveillant qui se prend un plaisir de te faire chier.
» Luna, l'exploratrice qui n'a rien à faire ici [terminé]
» Fait chier (Terminé)
» Procédure de mise en tutelle de Dg en difficulté (EXEMPLE)
» Charlott Eleanor Waldorf, pour se faire servir. Terminée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de Traverse :: Flood :: La Poubelle :: Ancienne fiche-
Sauter vers: